Meurtre bénévole

Couverture_meurtre benevoleBD300

Un patron retrouvé mort sur son bureau. Une association où tout le monde se déteste et pourrait être auteur du meurtre. Je me souviens bien de cette affaire. Quand je pense que certains croyaient qu’il dormait, le beau directeur… Elles sont nombreuses à l’avoir pleuré, ce serial lover. Paix à son âme ! Dans cette affaire, et pour une fois, j’ai dû faire le tri parmi de trop nombreux coupables potentiels. Aidée de mon jeune adjoint charmant quoique maladroit, je suis allée chercher le meurtrier là où l’on ne l’attend pas. Je n’ai pas hésité à soulever les tapis et la poussière, pour nager dans les eaux troubles de personnalités déroutantes. À force de tirer le fil de la pelote, la vérité a fini par éclater, mais pas sans éclabousser tout ce joli petit monde.
Edition Librinova
196 pages
Janvier 2019

L’AVIS DE CHRONIQUEURS LITTERAIRES

Melly’s book :Quand la couverture de ce livre est apparut devant mes yeux, ma première réaction a été de sourire. Après une lecture assez sombre, je me suis dis que ce roman allait me faire rire autant que me passionner. C’est la promesse que nous fait cette couverture et je ne me suis pas trompée. En plus d’être une enquête très sérieuse (ben oui, il y a quand même eu un meurtre hein), la commissaire et sa répartie m’ont fait partir dans de sacrés fous rires !!! Une enquête pour le quai des Orfèvres sur un meurtre dans une association. Tous les acteurs vont alors jouer un match de ping-pong, en se renvoyant la balle à chacun pour s’accuser à tort et à travers. Mais les apparences sont bien souvent trompeuses…et notre commissaire avec son inspecteur préféré vont vite le découvrir…sauf qu’on ne l’a fait pas à la commissaire BOMBARDIER et son fidèle POLO !!! L’intrigue est remarquable, quand à son final…une apothéose à ce roman ! La plume de CATHERINE SECQ est structurée, sans fausses notes, avec un trait d’humour remarquable. Je ne me serai jamais douté qu’un roman policier puisse faire un si joyeux mariage avec de l’humour, j’en suis plus que ravie. C’est une lecture fraîche, agréable et je suis très satisfaite de ma lecture. Vous cherchez de l’originalité? de l’humour? Ne cherchez plus, jetez-vous sur ce roman !

La bibliothécaire enchantée : Une enquête policière, de l’humour bien dosée, des personnages atypiques (dans le bon sens du terme) que j’ai adoré accompagner. Enfin bref, que du bonheur que je recommande fortement. C’est le genre de livre que j’aime lire.

Karine (Blog livrement_ka) : Un bon polar, beaucoup d’humour et des personnages terriblement attachants et surtout très particuliers… Et alors, l’humour au second degré de Josiane est tout simplement irrésistible. Un premier roman très agréable qui donne envie de lire la suite des aventures de Josiane. J’espère sincèrement être l’une des premières lectrices du deuxième opus. En lire plus : c’est ici.

Caroline Synave (Entre deux livres) : J’ai vu passer la couverture de ce roman, et elle m’a immédiatement donné envie de m’y plonger ! J’ai donc félicité l’auteure, qui m’a avoué que cette couverture est le fruit d’une collaboration familiale, elle au dessin et sa fille à la maquette ! Une réussite à mon goût ! Ce polar est un polar léger plein d’humour. Le premier d’une série de la pétillante Commissaire Josiane Bombardier. J’ai eu l’impression de me retrouver dans une partie du jeu « petits meurtres et faits divers » où le but du jeu est d’interroger les suspects qui souvent se rejettent la faute. Hilarant !
J’ai donc passé un excellent moment, et ayant enchainé plusieurs livres sombres récemment, ça fait du bien !Si vous voulez un polar léger plein d’humour, sans aucun passage gore, foncez !

QUELQUES COMMENTAIRES DE LECTEURS

ge L : Un livre qui se dévore non pas comme une amanite mais comme une aventure truculente et pleine de suspens. Bravo ! Et merci !!!

Laure Avedian : Je trouve qu’il faut être drôlement culottée pour s’attaquer au polar… mais du culot, comme votre héroïne, Josiane Bombardier, vous n’en manquez pas ! On dirait que vous vous êtes coulée dans les recettes du genre comme dans des charentaises : style énergique et plein d’humour, tandem d’enquêteurs gentillement désaccordés, faux coupable et chute surprise. Mais vous avez su y ajouter une touche originale avec le décor au sein d’une association spécialiste des végétaux et ce qu’il faut de pédagogie pour évoquer ce sujet sérieux. Enfin, mention spéciale pour les dessins magnifiques ! Merci pour cet excellent moment de lecture !

Chicyr :  J’ai dévoré avec délectation les truculentes aventures du commissaire Josiane Bombardier et de son jeune collègue bègue. Sous la forme d’une classique enquête policière, l’auteure explore de façon magistrale les travers d’un certain monde individualiste du travail avec ces « collègues » qui se tirent tous dans les pattes recherchant uniquement leur petit intérêt personnel sans jamais se soucier des intérêts communs. Le ton humoristique est par ailleurs très agréable : ça se boit comme du petit lait. Et je finirai par mon coup de cœur pour la couverture qui est tout simplement géniale ! Enfin une illustration pour un roman policier qui sort des sentiers battus et des sempiternelles photos de paysage sombre. Elle est de plus totalement raccord avec le ton très léger et enjoué de cette remarquable intrigue. Un grand bravo !

Anne-Laure Jacquot : Bravo, votre premier roman est un petit bijou!! J’ai adoré la commissaire qui a un franc parler qui me rappelle un peu capitaine Marleau 😉. Donc lectrices et lecteurs il faut lire ce livre car vous allez vous régaler 😁😁

Cyrille Thiers : Chère Catherine, j’ai dévoré avec délectation les truculentes aventures du commissaire Josiane Bombardier et de son jeune collègue bègue. Sous la forme d’une classique enquête policière, vous explorez de façon magistrale les travers d’un certain monde individualiste du travail avec ces « collègues » qui se tirent tous dans les pattes recherchant uniquement leur petit intérêt personnel sans jamais se soucier des intérêts communs. La forme est également très professionnelle : je n’ai quasiment relevé aucune faute et pourtant, je suis tatillon ! Et j’ai gardé mon coup de cœur pour la fin. Cette couverture est tout simplement géniale ! Enfin une illustration pour un roman policier qui sort des sentiers battus et des sempiternelles photos de paysage sombre. Elle est de plus totalement raccord avec le ton très léger et enjoué du roman. En plus, comme je n’ai pas vu de crédit pour le dessin, je suppose qu’il est de vous, non ? Un grand merci pour ce partage et je vous adresse toutes mes félicitations pour ce magnifique roman policier !

SJegat : Moi qui n’aime pas spécialement les polars, j’ai apprécié ce roman pour son personnage haut en couleurs et son atmosphère réaliste. Ici on lit pour se détendre mais aussi, au détour des phrases, pour apprendre ! Y aura-t-il une suite donnée aux aventures du Commissaire Bombardier ?

lululascience : Un polar bien mené avec une galerie de suspects plutôt gratinés ! Et bien sûr une jolie surprise attend le lecteur à la fin du récit où l’on suit une commissaire pleine d’humour encombrée d’un adjoint qui bégaie comiquement. En arrière plan, les connaissances scientifiques de l’auteur permettent au lecteur de s’instruire sur les dernières recherches menées en botanique. A lire

MCaron : La commissaire Josiane Bombardier a du tempérament et mène rondement ses enquêtes. Autant dire qu’on ne s’ennuie pas à la lecture de ses aventures. J’ai dévoré ce policier et j’ai surtout bien rigolé car ici, on n’est pas dans le polar noir. J’ai apprécié ce premier roman et j’attends la suite…

Pascal.S : Les personnages sont charismatiques, vifs, incisifs, ont de la répartie, de l’humour, surtout la commissaire d’ailleurs! La commissaire a une personnalité décapante, le pauvre adjoint : il prend cher ! Il faut résister face à cette tornade qu’est la commissaire ! ce roman est drôle et je vous félicite car amuser la galerie au travers d’un roman, ce n’est pas chose évidente…. J’avais l’impression d’être devant un spectacle, au théâtre…..

Raphaël M : Old school, très sympa ! ce qu’il faut de caricatures et d’excès, quelques repères sanantoniesques nécessaires pour savoir où on habite, et roulez jeunesse. Une auteure pleine de talents…

Mellisa Rivière : Hier j’ai terminé #meurtrebenevole de @catherinesecqauteure @c.secq ! Les aventures de la Commissaire #josianebombardier qui doit élucider le meurtre de Marc-Antoine de La Chapelle au sein d’une association. Je n’aime pas les policiers en règle générale mais la couverture dessinée de manière ludique m’a de suite interpellée. J’aime assez cet univers. Le point fort de l’auteure: sa plume humoristique! Merci Catherine!☺️

Caroline Synave : Je viens de le terminer et j’ai passé un excellent moment! vivement la suite!!
Disponible auprès de plus de 5 000 librairies, en version numérique ou brochée.
boutonacheter200FNAC boutonacheter200Amazon boutonacheter200cultura

Publié par

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s